Alexis Tendil 1896 – 2005

Incorporé en 1917, Alexis Tendil suit une formation d’opérateur radiotélégraphiste puis rejoint le front à Villers-Cotterêts. Tenu au secret par sa mission d’interception de messages, le jeune opérateur capte début octobre 1918 un long texte en morse.

Le prince Max de Bade y informe le Vatican d’une capitulation imminente de l’Allemagne. Cette interception, considérée comme le premier fait majeur de guerre électronique, amène le commandement à annuler une importante offensive, épargnant de nombreuses vies dans les deux camps.