Saint-Gabriel

Congrès national de l'UNATRANS

Jeudi 27 septembre, près d'une cinquantaine de membres des associations de transmissions se sont réunis à l'Espace Ferrié Musée des Transmissions pour l'assemblée générale de l'UNATRANS et un congrès national sur le thème du lien entre les unités et les associations.

20120927_unatrans_01

Cérémonie de remise des médailles d'honneur des transmissions

Réunion d'échanges avec les présidents de catégories des unités

20120927_unatrans_02

Cérémonie à la mémoire des transmetteurs morts pour la France

20120927_unatrans_06

20120927_unatrans_07

Concert - évocation historique.

Mercredi 26 et jeudi 27 septembre, les invités des célébrations de la Saint-Gabriel 2012 ont assisté à une soirée de concert et d'évocation historique donnée à Cesson-Sévigné. Cette soirée était sur le thème "TRANSMISSIONS : 2500 ans d'histoire, 70ans d'engagements opérationnels".

20120926_eh00

20120926_eh01

20120926_eh01b

20120926_eh02

Fête d'Arme 2012 à l'École des transmissions

20120928_sg00 20120928_sg01 20120928_sg02
20120928_sg03 20120928_sg08 20120928_sg05

A Cesson-Sévigné, le 28 septembre 2012


ORDRE DU JOUR N°28 du chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT)
Officiers,
sous-officiers,
caporaux-chef, caporaux, transmetteurs
et personnel civil des Transmissions,

au mois de février dernier, nous avions l’occasion de mettre à l’honneur, dans la cour majestueuse de l’hôtel national des Invalides, l’arme des Transmissions et l’un de ses plus illustres représentants, le général Gustave Ferrié, pionnier de la radiotélégraphie militaire.

Cette prise d’armes lançait les cérémonies de commémoration du 70ème anniversaire de la création de votre arme. Elle vous a offert l’opportunité de faire rayonner les Transmissions dans la société civile au travers de nombreux rendez-vous et d’en montrer toute la richesse historique, humaine et opérationnelle. Différentes manifestations, dont le 14 juillet dédié à l’événement, vous ont ainsi permis d’affirmer votre identité et de faire valoir la place de tous ceux qui, au sein de notre armée et de ses engagements, contribuent au soutien et à la mise en oeuvre des systèmes d’information et de communications comme des moyens de guerre électronique.

Car, comme je vous l’avais dit, il n’est, en effet, pas un théâtre d’opérations où vous ne soyez présents, où vous ne jouiez un rôle déterminant dans tous les domaines qui relèvent de vos compétences tels que les télécommunications, la conception et l’administration quotidienne des réseaux et des systèmes informatiques opérationnels ou généraux ainsi que le domaine crucial de la guerre électronique.

La fête de l’archange Gabriel, votre saint patron, qui nous rassemble aujourd’hui, est ainsi une nouvelle occasion de renforcer votre identité et votre cohésion. Elle est aussi l’occasion de rappeler combien, dans sa diversité, l’arme des Transmissions s’est profondément transformée et modernisée. Néanmoins, en dépit du très long chemin parcouru, il lui reste encore à relever quelques défis majeurs.Votre avenir sera celui du défi des compétences alors qu’est annoncée l’arrivée des équipements de dernière génération, des équipements toujours plus sophistiqués, à l’image des programmes Syracuse 3, SCORPION et CONTACT. De leur maîtrise dépendra, comme pour toutes les armes, la capacité opérationnelle future de l’armée de Terre.

Votre avenir se forgera, aussi, dans le virage numérique dans lequel l’armée de Terre devra s’inscrire et au coeur duquel l’école des Transmissions aura un rôle à jouer.

Votre avenir devra enfin passer par la prise en compte des enjeux de la cyberdéfense, domaine particulièrement sensible et crucial pour la sécurité de notre pays, dans lequel l’armée de Terre a choisi de s’investir pleinement et d’apporter sa pleine contribution en créant, en Bretagne, un pôle d’expertise déjà reconnu.

Pour toutes ces raisons, à l’image de votre saint patron, le messager des bonnes nouvelles, toujours prompt et fidèle à exécuter sa mission, vous ne pouviez trouver meilleur exemple.

A vous tous réunis aujourd’hui, autour de vos emblèmes, je tiens donc à réaffirmer ma totale confiance. Vous pouvez être fiers de votre passé, ici représenté par les drapeaux des régiments de transmissions dissous, comme vous pouvez être fiers de votre action au quotidien. Je tiens, d’ailleurs, à adresser mes plus vives félicitations à nos camarades qui, en présence de leur chef de corps, de leurs frères d’armes et de leur famille, ont été décorés, il y a quelques instants, pour leur comportement remarquable en opérations ou leur dévouement sans faille au service de l’armée de Terre.

Je sais, enfin, pouvoir compter sur vous pour relever les défis qui nous attendent et continuer à mettre toute votre énergie dans l’accomplissement de votre mission au service de la France et de ses armées.

Général d’armée Bertrand RACT MADOUX

 

20120928_sg10

20120928_sg11

20120928_sg06

20120928_sg04

20120928_sg09